Attentats contre Charlie Hebdo : soutien à Fabrice Nicolino

 

 

 

Attentats de Charlie Hebdo : un loup blessé à la patte

Photo-81

Mon ami Fabrice Nicolino, écrivain et journaliste de l’intransigeance écologique était là le 7 janvier.

Il fut grièvement blessé.

Il donnait depuis des années sa griffe bio et humaniste à Charlie hebdo. Des balles l’ont fauché et il se réveille peu à peu.

Il écrira et donnera encore et toujours la voix aux nouveaux damnés de la Terre, les pesticidés, les ogmisés, les asphyxiés, les irradiés, les réchauffés du climat, les animaux, les loups …

Ces loups qu’il défend si bien depuis des années lui ressemblent tellement ! Comme eux, il est de la race de celles et ceux qui ne se laisse pas mater… Comme les loups l’auraient fait, ce 7 janvier, il hurla à la mort.

Nous sommes tous Charlie mais nous les amoureux de la Nature, les défenseurs de chaque m2 non encore bétonisés, sommes aussi tous des Loups, des vers de terre, nous sommes toutes et tous des abeilles.

Pourtant, tout semblerait m’opposer à Fabrice. Son ennemi est le libéralisme et le capitalisme destructeur, je revendique un libéralisme (gros mot) émancipateur et entièrement tourné vers la question écologique (malgré la douleur je l’entends hurler de rire depuis son lit d’hôpital !).        J’ai pondu le Grenelle de l’environnement, il l’a vomit (Il l’écrit dans « Qui a tué l’Ecologie » édition Les Liens qui Libèrent 2011) …

Mais on est d’accord sur l’essentiel : défendre la vie, les vies sur Terre. Toutes les vies. La vie des hommes, des femmes et des enfants, la vie des oiseaux migrateurs, des baleines bleues, des requins, des derniers éléphants … la vie de celles et de ceux (animaux compris) qui ne sont pas encore nés.

Aujourd’hui les pattes blessées de Fabrice Nicolino guérissent peu à peu. Aujourd’hui son esprit repris, guide à nouveau le stylo.

Il vient de réécrire, lisez le : tout y est dit : http://fabrice-nicolino.com/index.php

Franck Laval, Fondateur d’Ecologie Sans Frontière