Comment faire face à la pollution des mers et des océans

Qu’il s’agisse d’émissions de gaz dangereux, l’agglomération des matériaux plastiques, des fuites de pétrole ou aussi le déversement des déchets, diverses actions des êtres humains favorisent la pollution des mers et des océans. Par conséquent, collectivement, notre impact sur les mers dégrade leur état à un rythme alarmant.

Toutefois, la prévention de la pollution marine est vitale pour le bien-être de la mer, de la vie marine qu’elle abrite et pour nous. Des océans plus propres nous permettent de continuer à profiter de nos plages pour la baignade, la pêche et les loisirs et si nous y mettons tous du nôtre, nous pouvons faire une grande différence.

Voici quelques solutions pour réduire la pollution des océans.

Ramasser les ordures sur la plage

Lorsque nous apercevons des déchets et des débris qui jonchent nos plages bien-aimées, c’est bouleversant – non seulement parce qu’ils endommagent la beauté de la plage, mais aussi parce qu’ils nuisent aux écosystèmes fragiles qui l’habitent. Chaque individu peut améliorer l’écosystème de l’océan en jouant son rôle dans le maintien de la propreté des plages. Le processus est simple, facile et c’est une excellente leçon pour tout le monde.

Avec les serviettes de plage et les parapluies, apportez quelque chose pour garder vos déchets à l’intérieur. De cette façon, vous savez où vont vos déchets et il est plus facile d’en faire le suivi. Préparez-vous à voir des ordures déjà sur la plage. Tout le monde n’a pas une mémoire parfaite et peut oublier ses déchets ou ils peuvent avoir été emportés par le vent. Si vous trouvez les ordures de quelqu’un d’autre sur la plage, soyez gentil et ramassez-les.

Assurez-vous que seule la pluie s’écoule dans les égouts pluviaux

L’une des façons dont les déchets de la terre se retrouvent dans nos océans, c’est par les drains d’eaux pluviales. Ces drains recueillent et évacuent l’eau de pluie de nos rues. Malheureusement, tout ce qui est recueilli par l’eau de pluie qui traverse la route et descend dans les caniveaux – comme les mégots de cigarettes, l’huile des voitures et d’autres déchets – se retrouve également dans les égouts pluviaux. Les drains transportent ensuite ce mélange d’eau de pluie et de déchets vers nos cours d’eau et nos rivières. Ces ruisseaux et ces rivières coulent vers nos océans et c’est là que les déchets peuvent finir. Heureusement, il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire pour nous assurer que les déchets ne sont pas emportés dans les égouts pluviaux. Il est important de jeter vos déchets avec soin et de les réduire au minimum. S’il y a moins de déchets dans la rue, il y a moins de chances qu’ils soient emportés par les égouts pluviaux.

Éviter les produits nocifs pour l’océan

Il existe de nombreux produits directement liés aux dommages causés aux espèces menacées ou en voie de disparition, aux méthodes de pêche non durables et à la pollution. Par exemple, évitez les cosmétiques qui contiennent du squalène de requin, les bijoux faits de corail ou de carapace de tortue de mer, les coquilles souvenirs de conques, de nautiles et autres animaux, et les plastiques à usage unique comme les pailles et les bouteilles d’eau qui peuvent finir dans nos océans. Ces produits soutiennent la pêche non durable et menacent des espèces et des écosystèmes importants.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*