Étude sur le phytoplancton pour le changement climatique

phyoplancton

Les scientifiques de CEH participent à la recherche sur les impacts du changement climatique sur les espèces et l’environnement et disposent d’un vaste réseau de surveillance à long terme et de sites expérimentaux sur le terrain. L’analyse et la modélisation de ces données fournissent un avertissement précoce du changement et aident à fournir des solutions de gestion des terres et des eaux douces.

Exemples de recherche de CEH sur le changement climatique

Le modèle PROTECH (Phytoplancton RespOnses To Environmental CHange) a été développé pour simuler la dynamique in situ du phytoplancton dans les lacs et les réservoirs, en se spécialisant dans la prédiction des espèces de phytoplancton, en particulier les cyanobactéries (algues bleu-vert).

Nous utilisons des taux de croissance spécifiques aux espèces qui réagissent à la température, à la lumière et aux éléments nutritifs, et nous ajoutons des caractéristiques de mouvement spécifiques. En construisant à partir de ces traits, les meilleures prédictions peuvent être faites. Notre bibliothèque d’algues contient maintenant plus de 100 types d’espèces.

PROTECH est un modèle de système expert qui a été utilisé pour la recherche (p. ex. impacts du changement climatique, sensibilité à la pollution par les nutriments) et les projets commandités (p. ex. pour l’Agence de l’environnement, les compagnies des eaux). Il a été appliqué à différents plans d’eau dans le monde et a été utilisé dans plus de 30 études évaluées par des pairs (Elliott et al., 2010).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*