Faut-il s’attendre à une hausse de la pollution après la crise du coronavirus ?

une hausse de la pollution après la crise du coronavirus.

Il faut dire que l’apparition du coronavirus a apporté de nombreux changement dans la vie des humains. Ces changements peuvent être dramatiques comme la menace constante provoquée par ce virus ou aussi le fait qu’il n’y ait pas encore de remède efficace pour le contrer, mais peuvent également être positifs comme l’amélioration du taux de pollution qu’on a pu  observer grâce à la diminution de l’activité humaine.

En effet, même si la pandémie de coronavirus qui sévit actuellement figure parmi les catastrophes les plus importantes et les plus inquiétantes qui ont pu toucher la planète, il faut tout de même dire que certains points positifs peuvent être tirés de cela, notamment une diminution importante des émissions de gaz à effet de serre dans les pays pollués comme la Chine ou aussi l’Italie.

Toutefois, même si une diminution de la pollution à travers le monde ait été observée, il ne faut quand même pas se réjouir pour autant car on ne sait pas encore si cette situation aura des impacts durables et surtout qu’il est presque certain que dès que cette sanitaire sera maitrisée, les activités humaines vont redémarrer de plus belle, donc il se peut qu’une hausse de la pollution encore plus problématique puisse se produire dans un futur proche.

Pourquoi une hausse de la pollution pourrait se produire après la crise du coronavirus ?

Avant toute chose, il faut comprendre que les raisons qui ont fait que le taux des agents polluants de l’atmosphère ait pu grandement baisser durant cette pandémie de Covid-19 ont été surtout favorisées par les mesures qui ont été décidés, notamment de réduire au maximum les activités qui pourraient aggraver la propagation de cette maladie.

Donc, il est clair que dès que la situation pourra revenir à la normal, ces activités vont reprendre et vont même s’intensifier vu que cette pause forcée a surtout provoqué d’énormes pertes sur le plan économique de la plupart des pays.

De ce fait, avec cela, les nombreuses usines et autres entreprises productrices, les milliards de véhicules comme les voitures, les trains, les avions etc. vont reprendre du service et vont certainement relancer le processus de pollution.

Comment éviter cette hausse de pollution ?

Pour ne pas provoquer une autre crise majeure, notamment sur le plan climatique, il est de ce fait dans l’intérêt des tous les pays qui vont décider de relancer leur économie de ne surtout pas sacrifier l’environnement, mais de trouver d’autres solutions plus écologiques pour ne pas aggraver la situation.

En effet, seul le fait d’être plus prévenant pourrait éviter d’éventuels problèmes qui vont surement être plus difficiles à gérer que cette crise sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*