La pollution chimique : une menace pour l’écologie

Les produits chimiques rejetés dans l’environnement peuvent avoir divers effets néfastes sur l’écologie. Qu’il s’agisse de ses dangers pour l’environnement, mais aussi pour les humains, les effets écologiques de la pollution peuvent être des changements à long terme ou de courte durée dans le fonctionnement normal d’un écosystème, entraînant de ce fait des pertes économiques, sociales et esthétiques. Ces effets potentiels sont une raison importante de réglementer les pesticides, les substances toxiques et les autres sources de pollution.

Effets à court terme

Lorsqu’un polluant chimique pénètre dans un plan d’eau, il peut avoir des répercussions sur la faune environnante, le bassin versant et les résidents. Par exemple, si des produits chimiques pénètrent dans une réserve d’eau douce dont les gens ou les animaux dépendent pour leur consommation, il se peut qu’elle ne soit plus sécuritaire pour la consommation ou l’hygiène. Les rejets toxiques des installations industrielles dans l’environnement et le ruissellement agricole peuvent menacer l’approvisionnement en eau à court terme.

Effets à long terme

Les engrais ou les eaux usées peuvent introduire des produits chimiques contenant des nitrates ou des phosphates dans les plans d’eau. Les nitrates et les phosphates sont la nourriture des algues dans l’eau. Une surcharge de ces produits chimiques provoquera la prolifération des algues. Lorsque les algues en excès meurent et se décomposent, l’oxygène dissous s’épuise et la qualité globale de l’eau se dégrade. La vie aquatique meurt du manque d’oxygène. Lorsque les émissions d’installations industrielles comme les oxydes de soufre et d’azote pénètrent dans l’atmosphère, elles peuvent produire des pluies acides. Les pluies acides peuvent affaiblir la vie végétale, stresser les animaux marins et faire lessiver les métaux toxiques du sol. Dans certains cas, la pollution chimique peut tuer des populations d’espèces bénéfiques qui soutiennent les écosystèmes, comme les abeilles. Lorsque l’exposition à long terme à des polluants chimiques entraîne la mort d’espèces indigènes dans un écosystème, la région subit une perte de diversité et devient plus vulnérable aux espèces envahissantes et indésirables.

Effets sur l’écosystème

Les scientifiques s’inquiètent surtout des effets des produits chimiques et d’autres polluants sur l’écosystème.

En effet, les polluants peuvent nuire aux différentes espèces d’être vivant que ce soit de manière directe ou aussi indirecte et ce, en perturbant l’équilibre fragile entre les différents espèces, ce qui peut amener à leur extinction.

De ce fait, nombreuses espèces animales et aussi végétales disparaissent chaque années à cause de la pollution chimique, car soit, ils sont touchées directement, soit leurs sources d’alimentation viennent à disparaitre.    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*