Les pays où la pollution est la plus meurtrière

pollution.

L’air vicié, l’eau contaminée et d’autres parties polluées de notre environnement tuent chaque année plus de personnes dans le monde que presque tout le reste combiné, comme le tabagisme, faim, catastrophes naturelles, guerre, meurtre, sida, tuberculose et paludisme. Selon une étude, neuf millions de décès chaque année, soit un décès prématuré sur six, sont causées par des maladies dues à des expositions toxiques dans l’environnement. La pollution tue et elle fait particulièrement des ravages dans les pays suivants :

PM 2,5 et PM10

Avant de parler des pays où la pollution est la plus meurtrière, parlons tout d’abord de PM 2,5 et PM10. PM est l’abréviation de Particulate Matter, particules fines si vous voulez. Les PM 2,5 et PM10 sont de minuscules particules présentes dans l’air et l’exposition à ces particules est très nocive pour la santé. Lorsque le niveau de ces particules augmente et pénètre profondément dans les poumons, vous pouvez ressentir un certain nombre d’effets sur la santé, comme des problèmes respiratoires, des brûlures ou des sensations dans les yeux, etc.

Les PM 2,5 désignent les particules atmosphériques dont le diamètre est inférieur à 2,5 micromètres, soit environ 3 % du diamètre d’un cheveu humain. Les PM10 sont des particules d’un diamètre de 10 micromètres.

Les pays où la pollution est la plus meurtrière

Inde

L’Inde est le pays le plus pollué au monde, abritant six des dix villes les plus polluées du monde. L’Inde se classe au deuxième rang mondial pour la pollution de l’air, au cinquième rang pour la pollution lumineuse et au seizième rang pour la pollution de l’eau.

La limite de concentration moyenne annuelle de PM 2,5 recommandée par l’OMS est de 10 microgrammes (μg) par m³, or celle de l’Inde est de 91 μg/m³. L’OMS indique également que les pays doivent viser une concentration moyenne annuelle de PM10 de 25 μg/m³. Celle de l’Inde est de 109 μg/m³. Cette situation a des conséquences désastreuses, la pollution atmosphérique étant à elle seule à l’origine de 1,7 million de décès prématurés en 2019, soit 18 % de l’ensemble des décès.

Nigeria

Le pays le plus peuplé d’Afrique souffre d’une importante pollution de l’air, de la lumière et de l’eau, entraînant des décès et des maladies inutiles pour ses 200 millions d’habitants. Dans la seule ville de Lagos, la pollution atmosphérique est responsable de 11 200 décès prématurés. Les trois principales sources sont le transport routier, les émissions industrielles et les gros générateurs diesel, qui fonctionnent tous avec des carburants périmés et rejettent donc une quantité énorme d’émissions dangereuses.

Pakistan

Le voisin de l’Inde a la troisième plus mauvaise pollution atmosphérique au monde, et se classe également dans le top 50 pour la pollution lumineuse et la pollution de l’eau. Les habitants du cinquième pays le plus peuplé du monde sont soumis à des émissions industrielles non réglementées, à des niveaux terribles de pollution due au trafic routier et à de grandes quantités de soufre, ainsi qu’à la combustion à ciel ouvert d’ordures et de plastique chaque jour. Tout cela provoque 128 000 décès par an.

République centrafricaine

La République centrafricaine (RCA) possède l’eau la plus polluée de la planète. Au total, 70 % de la population du pays n’a pas accès à l’eau potable et près de 75 % n’est pas en mesure d’utiliser des installations sanitaires propres. Il n’est pas étonnant que la RCA ait de loin le taux de mortalité lié à l’eau insalubre le plus élevé au monde, avec un taux de 150,31 décès pour 100 000 personnes.

La liste est encore longue mais cet aperçu des 4 pays où la pollution est la plus meurtrière témoigne amplement du fait que la pollution tue effectivement. Ne serait-il pas temps de changer les choses ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*