Selon la NASA la pollution a diminué en Chine depuis l’apparition du Coronavirus

la pollution a diminué en Chine depuis l'apparition du Coronavirus.

A cause de l’apparition du coronavirus en Chine en décembre dernier, le pays a pris d’importantes mesures, comme le fait d’arrêter un bon nombre de ses activités économiques, notamment sur le plan industriel et ce, pour limiter la propagation du ce virus qui est actuellement connu sous le nom de Covid-19.

De ce fait, cela a pu occasionner des conséquences significatives et inattendues puisque d’après la NASA, les concentrations en polluants comme les particules fines et le dioxyde d’azote se sont grandement réduites, ce qui fait que la pollution en Chine a rapidement baissé.

Avec ces faits impressionnants, on peut donc dire que même si le coronavirus figure parmi les soucis majeurs que doivent gérer de nombreux pays en ce moment, il faut quand même préciser qu’il ait pu provoquer une conséquence positive surtout si l’on prend en compte la situation alarmante que la Chine a dû faire face en ce qui concerne sa pollution de l’air.

Plusieurs villes chinoises mises en quarantaine à cause du coronavirus

Dès que les premiers cas du Covid-19 se sont déclarés en Chine, des précautions ont été rapidement mises en place et l’une d’elles se basait principalement sur la mise en quarantaine de plusieurs villes, notamment Wuhan qui est l’épicentre de l’épidémie de ce nouveau virus.

Et vu que la quarantaine imposée par les autorités chinoises vise à immobiliser toutes activités qui peuvent rassembler plusieurs personnes, comme le transport, les entreprises etc. cela a eu un effet bénéfique mais plus ou moins controversé en ce qui concerna la baisse de la pollution.

Une baisse significative de la pollution à cause du coronavirus

Généralement, et toujours d’après les études menées par la NASA, la pollution en Chine connait souvent une nette amélioration en début d’année. En effet, cela est dû au fait que le nouvel an chinois se passe généralement durant cette période, ce qui implique donc la fermeture momentanée de la plupart des entreprises et usines.

Cependant, avec la menace du Covid-19, cette période de fermeture a été prolongée, ce qui explique notamment le fait que le taux de pollution et ce, partout en Chine ait pu baisser, notamment en raison de 10 à 30 %.

La propagation du coronavirus n’est pas encore maitrisée

Même avec les mesures drastiques prises par la Chine comme le fait de mettre en arrêt certaines de ses villes, il important de dire que l’épidémie de coronavirus ne cesse de se répandre. Effectivement, plusieurs pays sont actuellement touchés par ce nouveau fléau, ce qui fait que même si son apparition ait pu être bénéfique en ce qui concerne la pollution, il ne faut tout de pas oublier la menace grandissante que ce virus peut représenter au niveau mondial.

De ce fait, il ne faut surtout pas le prendre à la légère et de ne surtout pas négliger les précautions nécessaires à prendre en compte surtout dans les pays qui ne sont pas encore fortement touchés, car il est clair que ce nouveau virus est tout à fait inquiétant. Justement, l’OMS recommande toujours une grande vigilance et ce, en prenant les mesures adéquates lorsqu’il s’agit de faire face à une épidémie de grande ampleur, notamment :

  • Adopter une hygiène irréprochable
  • Se protéger avec des masques, de préférence de type FFP2 comme ceux qu’on peut voir sur masque-de-protection.com
  • D’éviter de se rendre dans des zones à risque
  • De respecter les consignes de sécurité dans le cas d’un déplacement dans un pays étrangers
  • De contacter rapidement les services de santé concernés en cas de suspicion de contamination etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*