Sommet Atlantis pour la lutte contre les risques d’innondations

innondations

Des représentants de premier plan du secteur public se réunissent aujourd’hui, le 13 juin 2008, pour discuter de la façon dont l’initiative Atlantis aide l’Europe à lutter contre les risques d’inondation au XXIe siècle.

Plus de 150 intervenants au RDV

Parmi les 150 professionnels présents à la réunion qui se tient à l’Institution of Civil Engineers à Londres, on trouve des directeurs, des conseillers du gouvernement, des chefs de collectivités locales et des experts de l’environnement. Géré conjointement par le Centre for Ecology and Hydrology (CEH), Ordnance Survey, British Geological Survey, Environment Agency, Met Office et UK Hydrographic Office, Atlantis cherche à fournir une approche cohérente et concertée pour faire face aux inondations.

Ce sera un avantage énorme pour de nombreuses organisations qui peuvent consacrer entre 25 % et 50 % de leur temps à la recherche d’informations pertinentes et à la mise en commun de différents ensembles de données.
Le professeur Alan Jenkins, directeur du CEH Water Science Programme, déclare :

« CEH est l’organisation responsable de la détermination des débits probables des crues sur les fleuves britanniques.
En tant que fournisseur de longue date de jeux de données hydrologiques, CEH se réjouit de pouvoir s’appuyer sur le nouveau réseau fluvial Atlantis et le modèle de terrain pour développer la prochaine génération de procédures et de produits d’estimation des crues ».

 

La prévision des inondations au programme du jour

Le projet Atlantis vise à fournir des normes convenues pour une utilisation et une intégration plus efficaces des données géographiques et environnementales existantes.

En améliorant la modélisation et la prévision des inondations, Atlantis permettra une approche cohérente et concertée dans tous les aspects du cycle de vie des inondations – de la planification et de l’intervention jusqu’à la récupération.

Ce niveau exceptionnel de coopération permettra à tous les intervenants d’avoir accès à l’information géographique dont ils ont besoin pour planifier et intervenir en cas d’urgence de ce genre.

Les discussions d’aujourd’hui portent sur le nouveau réseau fluvial détaillé de l’Agence de l’environnement et sur la disponibilité des données topographiques et de hauteur de l’Ordnance Survey, ce qui est essentiel pour la planification des inondations.

Plusieurs millions de foyers sont déjà menacés par des inondations côtières ou intérieures.

L’objectif du groupe Atlantis est de fournir les informations les plus récentes qui amélioreront considérablement la façon dont l’Europe comprend et gère les risques d’inondation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*