Un environnement naturel sain est le fondement d’un avenir durable avec des collectivités prospères.

environnement sain

Au Royaume-Uni et ailleurs, des projets pionniers explorent de nouvelles façons de gérer les environnements terrestres et marins ainsi que les avantages que les gens en tirent. En particulier, ils reflètent une  » approche écosystémique  » : une approche holistique et inclusive visant à promouvoir l’utilisation durable des ressources naturelles et à mieux prendre en compte les valeurs que les gens ont pour l’environnement.

Un nouveau réseau a été parrainé par le Defra dans le but de partager l’expérience de projets adoptant une approche écosystémique. Intitulé Réseau de connaissances sur les écosystèmes, il stimulera l’échange de connaissances et l’apprentissage pratique dans l’ensemble du pays. Il aidera les organisations et les groupes à comprendre comment une approche écosystémique peut aider à construire des communautés durables.

Le Réseau de connaissances écosystémiques est libre d’adhérer et de s’ouvrir à toute personne intéressée par une approche écosystémique.

Le réseau soutiendra l’utilisation pratique d’une approche écosystémique en :

Développant une adhésion active de personnes et d’organisations intéressées à bénéficier d’une approche écosystémique ;
Encourageant le partage de l’information et de l’expérience entre les projets et entre les experts et les nouveaux venus dans l’approche ;
Engageant et impliquant des personnes qui, autrement, ne seraient peut-être pas au courant de la façon dont une approche écosystémique peut leur être bénéfique.

Le nouveau réseau est développé par un partenariat indépendant impliquant le Centre for Ecology & Hydrology, le Natural Capital Initiative, Fabis Consulting, l’Université d’Exeter (Centre for Rural Policy Research) et Countryscape.

 

Le réseau est coordonné par Bruce Howard du Centre d’écologie et d’hydrologie (CEH).

La professeure Rosie Hails de CEH, qui dirige l’Initiative sur le capital naturel, a souhaité la bienvenue au réseau. Elle a déclaré :

 » Le Réseau de connaissances écosystémiques est une nouvelle ressource pour partager les expériences de projets dans tout le pays qui trouvent des moyens de valoriser et de protéger notre environnement naturel pour le bénéfice de tous. Cela inclut les projets initiés par les communautés locales elles-mêmes. Le réseau est une réponse opportune aux conclusions de l’évaluation nationale des écosystèmes du Royaume-Uni ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*