Zoom sur la pollution alimentaire

Le terme pollution alimentaire peut être utilisé pour décrire tout élément indésirable, tel qu’un produit chimique toxique ou un contaminant biologique, que l’on trouve dans les aliments et qui ne doivent pas s’y trouver ou dont les concentrations sont considérablement plus élevées que la normale. Le degré des effets sur la santé associés à l’exposition à la pollution alimentaire peut varier de maladies bénignes à graves, selon le type et la quantité de contaminants ingérés. Parmi les effets les plus graves sur la santé associés à la pollution alimentaire, mentionnons le cancer, les problèmes hormonaux et/ou métaboliques, la toxicité pour le système nerveux et, dans de rares cas, la mort.

Causes de la pollution alimentaire

Les causes de la pollution alimentaire sont multiples. Fondamentalement, tout polluant qui entre en contact avec les aliments a le potentiel de polluer les aliments. Divers légumes peuvent être contaminés par des souches bactériennes toxiques provenant de l’eau d’irrigation, des eaux souterraines ou du sol, qui ne peuvent être détruites qu’en transformant les aliments pollués à haute température. Les produits chimiques toxiques peuvent également se retrouver dans les aliments dans diverses situations.

Sources de pollution alimentaire

Les sources de pollution alimentaire sont nombreuses et difficiles à identifier ou à exclure de notre environnement quotidien. Ils comprennent divers produits chimiques et/ou micro-organismes qui entrent en contact avec les aliments au cours des étapes de croissance, de transformation ou d’emballage. Fondamentalement, n’importe quel polluant environnemental existant pourrait se retrouver dans nos aliments, d’une façon ou d’une autre. Ainsi, toute source polluant l’air, l’eau et le sol peut également devenir une source de pollution alimentaire. En outre, le fourrage pour animaux contient des antibiotiques et des produits chimiques potentiellement toxiques qui peuvent être retenus dans les animaux.

Risques de la pollution alimentaire

Les risques de la pollution alimentaire dépendent de divers facteurs, notamment :

Les types de polluant – Bien que tout polluant présent dans les aliments puisse poser un risque pour la santé, les polluants persistants et bioaccumulables sont ceux qui présentent les risques les plus élevés parce qu’ils peuvent s’accumuler dans les aliments avec le temps, ce qui entraîne des concentrations beaucoup plus élevées que dans le milieu environnant. Les hormones présentes dans les aliments peuvent également présenter des risques graves et encore incertains. Par exemple, la contamination du lait de vache par une hormone artificielle utilisée pour augmenter la production laitière, peut être liée à certains types de cancers chez les humains.

Il y a aussi les types d’aliments – les poissons sont plus dangereux que les autres aliments en raison de leur exposition potentielle à une plus grande variété de contaminants et de l’accumulation et de la concentration de certains composés dans le poisson. De plus, tout oiseau ou animal consommant du poisson pollué peut se contaminer lui-même et transmettre ainsi la pollution plus loin dans la chaîne alimentaire.

Enfin il y a la santé de chacun – les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes sont généralement plus sensibles à la pollution alimentaire. Il en va de même pour les personnes souffrant de maladies ou de maladies alimentaires chroniques, pour lesquelles les risques de pollution alimentaire sont plus élevés. Cependant, les personnes en bonne santé peuvent aussi développer des maladies empoisonnantes et n’importe qui peut être à risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*